Bien-être au travail

BIEN ETRE AU TRAVAIL, le massage bien-être y contribue.


Les études sont unanimes : les conditions de travail se dégradent dans les entreprises et le mal-être est grandissant chez les salariés.

Selon l’
Etude statistique 2012 sur le bien-être /mal-être au travail de Mozart Consulting :

  • Les secteurs les plus exposés par le mal-être au travail sont les services aux entreprises et les services informatiques.
    « Le tertiaire génère davantage de stress au travail que d’autres secteurs, notamment parce qu’on y est en prise directe avec le client (et ses éventuels mécontentements) », analyse Victor Waknine.
  • Le coût de l’absentéisme dû au mal-être au travail est de 3 500 € par salarié et par an, soit 7% de la masse salariale en France  

Selon l’enquête Kronos sur l’absentéisme dans le monde, réalisée en 2011 :

  • En France, 53% des personnes interrogées avouent s’absenter en raison du stress et du besoin d’un jour de repos. Le présentéisme, absence de cœur à l’ouvrage,  représenterait 61% des coûts totaux relatifs à la santé d’une entreprise.
    Le mal-être au travail génère donc des coûts cachés. Or, ces absences désorganisent l’entreprise, augmentant la charge de travail des collègues. Ce qui accroît le stress et les tensions relationnelles…

Selon le 1er baromètre du Bien-être au Travail– Capital santé 2010 :

42% estiment que leur performance est affectée par le manque de bien-être

Selon le Baromètre Ipsos/Edenred 2012 :

  • 57% des salariés estiment que les actions mises en œuvre dans leur entreprise en faveur du bien-être sont insuffisantes

Le bien-être au travail doit être mieux pris en considération.

Face au mal-être croissant des salariés ces dernières années, de nombreuses initiatives ont été prises pour promouvoir le bien-être au travail des salariés au travail :

  • Les partenaires sociaux ont conclu :

– un accord sur le stress au travail en juillet 2008

  • Le Gouvernement :

– a lancé un plan d’urgence pour la prévention du stress au travail en octobre 2009

 

Cf : Docteur Vincent Bonniol sur travaillersanté.fr

 

Le bien-être au travail est pourtant essentiel à la bonne marche de l’entreprise, le préserver doit faire partie des priorités de l’employeur.