Bienfaits du massage

* L’histoire du massage…

La pratique du massage est séculaire. Nous en retrouvons des traces près de 3000 avant JC.

Le massage est considéré comme le plus ancien « remède » du monde.

Depuis toujours, les hommes ont tenté d’adoucir les souffrances physiques et d’apporter un délassement en utilisant leurs mains pour toucher, caresser et pétrir le corps.

Chaque civilisation a développé ses propres techniques en la matière. En Inde et en Asie, il fait partie du quotidien et représente une hygiène de vie, un moment privilégié de détente. Quant aux Romains et aux Grecs, ils connaissaient déjà l’importance des massages dans le domaine sportif.

Même Hippocrate (460-377), médecin grec considéré comme « l’inventeur de la médecine moderne » pratiquait le massage.

Le monde judéo-chrétien qui allait succéder pendant 20 siècles avec son aversion pour le corps, mît de côté ces techniques qui devinrent l’apanage de la sexualité et de la prostitution.

Le mot massage, entré dans le dictionnaire au 19e siècle, tire son étymologie du mot grec « massein », de l’hébreu « mashesh » et de l’arabe « mass » dont le sens est « palper, pétrir, presser légèrement« .

Le massage classique actuel, lui, nous vient essentiellement de Suède et ses principes ont été élaborés au XXè siècle.

Actuellement, le massage connaît un développement considérable avec toutes les déclinaisons et les effets de mode que l’on connait.  Le culte du corps prend de plus en plus d’importance et les magazines féminins en sont le principal vecteur. Il devient un effet de mode.

Avec le massage bien-être, on revient à l’essentiel, il n’est pas figé, évolue selon les besoins et les désirs de chacun. Il permet de retrouver son équilibre, son harmonie intérieure et de reprendre conscience de sa nature profonde.

* Actions…

Le massage bien-être est un outil précieux car il agit de manière globale, stimulant à la fois l’esprit et le corps.

Durant un massage, on a l’occasion de rester tranquille et de laisser à l’esprit et au corps le temps de se relaxer et de se recharger.

Le plaisir d’un contact physique bienveillant contribue à accroître le respect de soi et favorise les sécrétions, des endorphines qui atténuent la douleur, élève l’état d’esprit en neutralisant le stress.

Le massage bien-être, en touchant certaines zones du corps, a la faculté de déclencher des réactions corporelles comme l’activation de la circulation sanguine et lymphatique, la libération d’hormones de bien-être …

Les émotions réprimées étant relâchées, un soulagement émotionnel se produira.

La relaxation favorise la respiration profonde, qui calme l’esprit et détend le corps.

Avec le massage bien-être, vous disposez d’un excellent moyen de veiller à votre bien-être au quotidien. Après une semaine difficile, un massage relaxant peut vous aider à réduire le stress et à refaire le plein d’énergie.

Le massage bien-être est un moyen naturel de relaxation ou de stimulation pour le corps et l’esprit : il aide à retrouver l’équilibre et à rétablir l’harmonie.
Le massage bien-être de détente demande un vrai savoir-faire qui nécessite des connaissances du corps humain, de l’anatomie, de la psychologie…

Tous mes massages bien-être sont uniquement à but de détente et de relaxation et non à but thérapeutique ou médical.

* Les bienfaits…

Pratiqué depuis des millénaires, le massage joue un rôle très important dans le maintien d’une vie saine.

En effet, le massage de bien-être permet :

  • de lutter contre le stress, la fatigue nerveuse et physique de la vie quotidienne ;
  • d’améliorer aussi le sommeil, la digestion ;
  • de contribuer au relâchement des tensions musculaires ;
  • d’améliorer la circulation sanguine et lymphatique, permettant ainsi une meilleure élimination des toxines ;
  • de stimuler le système nerveux en diminuant la tension nerveuse et l’hyperactivité ;
  • de favoriser la souplesse et la vitalité de la peau ;
  • d’apaiser et de calmer ;
  • de favoriser la circulation de l’énergie ;
  • développer une conscience de son corps ;
  • d’augmenter l’estime de soi et la valorisation personnelle.