Contre-indications

De manière générale, les massages sont contre-indiqués dans les cas suivants :

  • Inflammations de la peau (dermatoses, infections cutanées, brûlures, plaies ou cicatrices récentes, plaies ouvertes, coupures) ;
  • Inflammations des articulations (entorses, déchirures musculaires ou ligamentaires, fractures tisseuses) ;
  • Maladies relatives aux os et squelette (ostéoporose, spondylite…) ;
  • Intervention chirurgicale récente (moins de trois mois) ;
  • Maladie infectieuse (bactérienne ou virale, forte fièvre) ;
  • Problèmes cardiaques (artériosclérose, hypertension, pace maker,…) ;
  • Troubles circulatoires (phlébite, varice, lymphangite…) ;
  • 3 premiers mois de grossesse et/ou grossesse à risque ;
  • Un avis médical est requis pour tout type de cancer ;

Si vous avez le moindre doute, il est indispensable de consulter votre médecin traitant. C’est lui qui saura dire si votre état de santé ou votre traitement vous permettent la pratique d’un massage bien-être. Tout état pathologique impose de demander l’avis favorable à son médecin.

Mes massages bien-être et de détente ne sont associés à aucune technique de kinésithérapie et aucune technique médicale. Ils ne s’apparentent en rien à une technique thérapeutique ou médicale quelconque (article 1er du décret n°96-879 du 8 octobre 1996).