Massage californien

Le massage californien est né dans les années 60, en Californie dans une petite ville appelée Esalen. Il fut développé par Margaret Elke et s’inspire des travaux du psychothérapeute allemand Wilhelm Reich (1887-1957) et de techniques orientales. Il est le premier occidental à avoir décrit l’énergie, qu’il appelait « orgone ». Ce dernier partait du principe que chaque événement traumatisant laisse une marque dans la mémoire du corps, ce qui créé une cuirasse musculaire. Dès son origine, le massage californien avait donc pour but de soigner les désordres psychiques en dénouant les tensions physiques.

Le massage californien fait partie de la famille des massages psychocorporels, il se caractérise par de longs mouvements doux et harmonieux qui sculptent et enveloppent le corps, favorisant ainsi la prise de conscience du schéma corporel et l’établissement d’un nouvel équilibre. Les manœuvres vigoureuses sélectionnées selon les besoins du client procurent une détente musculaire accrue. L’utilisation de l’huile favorise l’art du toucher et contribue à la fluidité du massage.

Le massage californien vise autant la détente que l’éveil d’une conscience psychocorporelle. Il apporte une détente profonde ainsi qu’une redynamisation des muscles.